« Chez Dupont, tout est bon »
(S. Loupien, Libération)

Hubert Dupont arpente les chemins aventureux des musiques créatives – improvisées ou préméditées. Il  s’est produit dans toute l’Europe de Palerme à Helsinki et de Lisbonne à Berlin ou Vienne, mais aussi à Vancouver (Canada), New York ou Philadelphie (USA), ou encore à Cayenne, Saint-Louis du Sénégal, en Algérie, et même à l’Opéra du Caire…

Contrebassiste, bassiste électrique, compositeur, il crée en 2013 « VoxXL », un meeting vocal avec le rappeur afro-américain Mike Ladd et le sénégalais Ibrahima
Diassé – et aussi Naïssam Jalal, Hervé Samb, Maxime Zampieri, Djengo Hartlap (album paru en 2014).

En 2012 il invitait Nelson Veras, Naïssam Jalal, Denis Guivarc’h, Youssef Hbeisch pour « Jasmim » , un quintet acoustique dédié aux printemps arabes (album en 2013, « Choc » Jazz Magazine).

Avec son groupe DUPONT T, invitant le saxophoniste indo-new-yorkais Rudresh
Mahanthappa, il a publié en 2007 « Spider’s Dance » (****Jazzman).

Il est le contrebassiste de KARTET (depuis 1990 avec Benoît Delbecq, Guillaume Orti, Chander Sardjoe et maintenant Stéphane Galland) : le 6ème  album « Grand Laps » est sorti en mars 2014 (« Choc » Jazz Magazine).

Il co-leade SAWADU , avec Hervé Samb et Brice Wassy  (album SAWADU en 2010).

En SOLO il était « révélation 2005 » dans Guitarist/Bass avec son album de contrebasse « Ultraboles ».

Il a animé NIGMA-E  (avec l’artiste numérique Tom Mays, le percussionniste Toma
Gouband, le vidéaste Renaud Rubiano)… ; il est membre de THÔT, le groupe de Stéphane Payen, et du spectacle SABAR RING.

Sa dernière aventure « Golan », un sextet de jazz aux saveurs orientales contemporaines,  sortira son premier album à l’automne 2016 …

Mais aussi …

– 1991  collaboration avec Quoi De Neuf Docteur (dir. Serge Adam), cinq disques, nombreux concerts…

Sideman de Robin Eubanks , Harold Land , Glenn Ferris , George Brown , Tommy Smith , Alain Jean-Marie , Laurent De Wilde, Red Holloway , Deborah Brown et d’autres, au Club La Villa … Mais aussi de Steve Lacy , Stefano Di Battista , François Thuillier , Antoine Hervé , Philippe Sellam , Jean-Christophe Cholet , Mathias Rüegg , Paolo Fresù , Mathieu Michel , Claudio Pontiggia , Michael Arbenz , Wolfgang Puschnig , Gabor Gado , Etienne Brunet , Louis Winsberg , François Merville , Marc Liebeskind , Steve Potts , Yannick Rieu , Olivier Ker Ourio , David Patrois , le Vancouver Improvisers’ Collective… Et encore de Norbert Lucarain , Geoffroy de Masure , Brice Wassy , David Venitucci , Nicolas Genest , Christophe Marguet , Pierre-Olivier Govin , Didier Haboyan , Sébastien Texier ; Daunik Lazro , Noël Akchoté , Steve Argüelles , Hasse Poulsen ; sur la scène belge Fabrizio Cassol , Antoine Prawerman , Stéphane Galland , Pierre Van Dormael , Laurent Blondiau , Michel Massot … ou de Gianni Gebbia, Stefano D’Anna , Bertrand Denzler, …

– 1993, création du Collectif HASK avec ses complices de Kartet et quelques amis, préoccupés par la nécessaire autonomie de l’artiste, depuis sa démarche, à travers ses productions, et jusqu’au public … (on pense à l’Arfi, au M-Base, à l’Aacm…) . Un génial outil en commun ; une République Indépendante de Hask … une attitude d’oreille, comme l’écrit Delbecq dans le fanzine  » La Nébuleuse du Hask « .

– ALTISSIMO (1994-99), avec Guillaume Orti, Philippe Sellam, Didier Haboyan, Pierre-Olivier Govin (mais aussi Fabrizio Cassol, Sébastien Texier) aux saxophones alto, et Christophe Marguet à la batterie (mais aussi Chander Sardjoe) puis DECOR (1996-2000) avec basse électrique, et avec Geoffroy de Masure au trombone, l’accordéoniste David Venitucci, le batteur camerounais Brice Wassy (mais aussi Nicolas Genest, Stéphane Payen, Franck Vaillant) ; ces groupes auront la chance d’être enregistrés sur le Label Pee Wee de Vincent Mahey, et joueront sur de nombreuses scènes de festivals.

– 1996, Stéphane Payen fonde THÔT, faisant appel à Hubert pour la basse électrique, à Gilles Coronado, à Christophe Lavergne : là encore – et grâce à la musique unique de Stéphane et au mode de jeu collectif qui l’accompagne – le groupe exubérant vit son aventure débridée devant de nombreux publics. Autour de ce noyau, Stéphane Payen construit Thôt Agrandi puis Thôt Twin, le groupe se produit avec les slammers FélixJ et D’,… et s’engage avec Ivan Ormond et le Fodé Diop Sabar Groupe, dans l’aventure sénégalaise Sabar Ring (à Saint Louis du Sénégal, puis à Banlieues Bleues 2007)…

Hors du jazz, Hubert Dupont se produit avec Sabreen, le groupe de la chanteuse palestinienne Kamilya Jubran ; avec Nabil Khalidi (oud / Maroc), Toufic Farroukh (sax / Liban), Pierre Rigopoulos (zarb) ; avec Saeid Shanbeh Zadeh …
En 1998-99, il explore avec la basse électrique les possibilités nouvelles de la musique électronique improvisée (nombreux effets, sampler …) ; il organise au club le Cithéa un Festival de la Nébuleuse Hask, qui sera le premier d’une série, jusqu’à la dissolution du Collectif en 2004.

Vers 2000 et après, il se produit et enregistre également avec les groupes :
– HATI , de Nicolas Genest (trompette, bugle) avec Prabhu Edouard et Philippe Foch (tablas, perc.), Michel Guay (sitar), Malik Mezzadri (flûte), Stefanus Vivens (Harmonium, clavier).
– Trio de David Venitucci (accordéon), avec Antoine Banville (batterie)
– KÙ JAZZ GROOVE du batteur camerounais Brice WASSY : avec Hervé Samb (guitare), Jean-Jacques Elangué , Macabo , Don-Dieu Divin , Guy Nwogang , Denis Tchangou , Xumo
– La chanteuse Marjolaine Reymond : avec Yvan Robilliard et Nicolas Larmignat
– Elie Maalouf Oriental Jazz du pianiste libanais, avec Youssef Hbeisch (perc./Palestine), Joshua Levitt (ney, sax / Israël), Elie Duris (batterie)
– AL FUNDUQ , créé par Pierre Vaiana (sop sax) en 2006, avec Carlo Rizzo (tambourins), Zoumana Dembélé (djembé, tama), Fabian Fiorini (piano)
Vers 2002 Hubert commence un nouveau cycle de compositions et d’initiatives en leader :
– en solo (contrebasse) ; disque Ultraboles (2005, UBR 0501 / Nocturne)
– en 2004, il fonde DUPONT T : trio avec le jeune pianiste Yvan Robilliard, et avec le batteur et complice Chander Sardjoe. En 2006 le saxophoniste indo-new-yorkais Rudresh Mahanthappa rejoint le groupe pour l’enregistrment de Spider’s Dance (2007, UBR 0502 / Nocturne) puis une tournée France et USA.
– en 2005 il fonde CRONO CROMO, voué à la musique électronique improvisée, avec Stéfanus Vivens aux claviers, ordinateur, sampler.
– en 2006, le trio de Brice Wassy avec Hervé Samb et Hubert Dupont deviendra SAWADU (album en 2010).
– en 2006 il fonde NIGMA-E, voué à la musique électronique improvisée, avec l’artiste numérique Tom Mays , le percussionniste Toma Gouband, le vidéaste Renaud Rubiano.
– en 2011 il fonde COCKPIT (avec Julien Desprez et Edward Perraud), et JASMIM.
– en 2013 sort son album JASMIM (avec Nelson Veras, Youssef Hbeisch, Naïssam Jalal et Denis Guivarc’h).
– nouveau projet en 2013-14 : VoxXL, où il invite le slammer Mike Ladd, et Ibrahima Diassé, joueur de tama et diseur de tassou…

« Le plus beau reste à venir …»